Rechercher
  • Ruben Perez

"Le monde ou rien" de PNL, Quand la prise de parole a besoin de vibrations

Le groupe de rap PNL s’est fait connaître en 2015 avec apogée d’un titre “Le monde ou rien”. “Le monde ou rien” c’est surtout un refrain rythmé par la répétition d’un mot “Mouais”. Un refrain qui vous rentre facilement dans la tête et en sort plus difficilement.


La prise de parole des dirigeants et managers a besoin de mélodie. Elle a besoin du “Mouais” de PNL, de cette répétition musicale attirante. Mais beaucoup, n’ose pas.


On préfère les longues phrases, les explications barbantes aux images fortes et mots simples. Notre éducation a mis en avant l'importance de l'intellect et discrédité la valeur des émotions. Et pourtant, si je vous dis “C’est notre projet” ou “Mangez des pommes” des images viennent instinctivement à vos yeux. Des images fortes venant d’hommes politique ayant prononcé des milliers de discours pour que, finalement, notre mémoire ne se souvienne que d’une phrase, d’un mot générateur d’une émotion.


Mais inlassablement nous revenons à nos textes, nos visuels travaillés, nos innombrables contenus élaborés, car le simple nous fait peur, le “différents” nous effraie autant qu’il attire notre audience. Lorsque je coache un manager, lui propose un mot simple, fort, efficace et qui lui ressemble il me dit “Ah mais Ruben je peux pas juste dire cela”. Et pourtant il le peut, il suffit d'accepter que l’audience est à la recherche d’émotions plus que de sens. Car vivre une émotions c’est instinctif, trouver le sens d’un message c’est un effort.


On parle d’art oratoire. Une oeuvre d’art est une oeuvre qui nous plonge dans une certaine émotion, négative ou positive, peu importe. Paul Cézane disait “ une ouvre d’art qui n’a pas commencé dans l’émotion n’est pas de l’art”. Autrement dit l’art n’est qu’un outil de transfert émotionnel. La prise de parole doit faire de même.


Ce que PNL a compris c’est qu’en music, la mélodie prime parfois sur le sens. Nos dirigeants doivent comprendre que l’émotions prime sur l'intellect. Ils doivent se sentir en confiance pour faire avancer leur équipe avec leur joie, leur colère ou leur passion plus qu’avec l’exposition de résultat, d’un bilan mensuelle ou d’une road map.


Et pour y parvenir il leur suffit de comprendre une chose. On ne dit pas à un homme où il doit aller, on lui montre ce qu’il peut vivre. Vivre ce n’est pas voir et entendre, c’est surtout ressentir. Il est bon de connaître tous les vins de France, il est mieux de les goûter (avec modération).


Bref, merci à PNL d’avoir remis le “Mouais” à sa place.




0 vue

RUBEN PEREZ

COACH EN PRISE DE PAROLE

DE DIRIGEANTS & PROCHES ASSOCIÉS

contact@rubenperezcoach.com

06 15 98 93 50

16 Rue de Bucarest

Paris 75009

France

  • Noir Icône YouTube