Rechercher
  • Ruben Perez

Le diable se cache dans les détails


Il m’arrive, durant mes coachings ou formations à la prise de parole, de mettre en avant ce qui peut être considéré comme des détails par mes clients mais qui en réalité ne le sont pas.

J’aimerai ici parler de 3 de ces nombreux détails:



1: La zappette dans quelle main?


Pendant une conférence, ou une présentation face à une large audience on peut vous donner une zapette vous permettant de passer vos slides.



Cette zapette vous avez tendance à naturellement la prendre de votre main forte. Main droite si vous êtes droitier, gauche si vous êtes gaucher. Faites l’inverse.

Votre main forte est celle qui a tendance à bouger le plus facilement laissant à votre main faible le loisir de se cacher dans votre poche ou à prendre bêtement le long de votre corps. En prenant la zapette de votre main forte vous limitez énormément ses mouvements, vous lui assignez un rôle (appuyer sur un bouton) quand cette main est supposée en jouer un autre bien plus important (mettre de la vie dans vos mots). Et évidemment la main faible n’a rien à faire.


Prenez donc la zapette avec votre main faible, assignez lui le rôle de main zapette. Ainsi vous éviterez d’avoir l’impression de “ ne pas savoir quoi faire de mes mains” ou de mettre votre main faible dans votre poche. Mais surtout vous permettrez à votre mains forte de jouer son rôle.


Bref: Si vous êtes droitier ne prenez jamais la zapette de la main droite.



2: Le regard et le Power Point


Lors de présentations d’équipe ou présentations commerciales, vous pouvez être amené à présenter des visuels via un Power Point ou un autre outil. La réalisation d’un powerpoint qui vous permet de mettre en avant vos propos (et non de présenter de nouveaux éléments) est alors essentielle. Mais vous pouvez réaliser une excellente présentation même avec un mauvais powerpoint en étant conscient d’un détail: Votre audience suit votre regard.


Autrement dit, si vous regardez votre powerpoint, votre audience le regardera. Si vous

regardez votre audience, votre audience vous regardera. L’audience est même plus intelligente que cela...car si vous regardez une phrase ou un graphique en particulier sur votre visuel, votre audience regardera la/le même. C’est ce que l’on appelle “pointer du regard”.



Ainsi même si vos visuels sont mauvais, qu’ils sont indigestes, confus, c’est vous qui avez le pouvoir de les mettre en avant ou pas en utilisant votre regard.



3: L’eau et le Media Training


Lorsque vous passez à la télévision. On vous donne un verre d’eau (généralement caché sous la table). Ce verre d’eau personne ne le boit. Surtout les chefs d’entreprise, les dirigeants de start up qui n’ont que 2 minutes d’antenne et un message important à faire passer.



Ce verre d’eau, il faut en prendre une gorgée. Non pas pour vous permettre de réfléchir à ce que vous allez dire (vous risquez d’avaler de travers) mais pour cha

6nger le rythme de l’interview et donc attirer les oreilles de l’audience. Le silence est peu répandu à la télé, en l’introduisant vous créez une nouvelle mélodie qui va attirer l’écoute des téléspectateurs.


En plus de permettre d’introduire un moment de silence, le verre d’eau va humaniser votre prise de parole. Je m’explique, la télévision est très forte pour vous déshumaniser en vous mettant dans une case. Ainsi il y a la case “ expert”, case “ dirigeant”, case “ homme politique” etc. Boire un verre d’eau est un geste humain de base, ce geste vous habille d’une humanité que la télé ne vous donnera pas.


C’est un détail mais si vous avez 2 minutes d'antenne, prenez 5 secondes pour boire une gorgée d’eau.




Voici 3 détails qui ont leur importance dans vos prises de parole


0 vue

RUBEN PEREZ

COACH EN PRISE DE PAROLE

DE DIRIGEANTS & PROCHES ASSOCIÉS

contact@rubenperezcoach.com

06 15 98 93 50

16 Rue de Bucarest

Paris 75009

France

  • Noir Icône YouTube